Rejoignez vous aussi nos abonnés !
Inscrivez-vous et recevez 7 Secrets de Grand-mère en cadeau !
Pour une meilleure santé...
>

Mycose vaginale remède naturel (2/2)


Mycose vaginale: un remède naturel ?
En voici 11 autres...
Suite de notre article sur le sujet délicat de la mycose vaginale. Cela peut en effet être vraiment gênant et désagréable. C'est pourquoi nous allons pour cette mycose vaginale continuer de proposer un remède naturel, ou plus exactement 11 autres traitements naturels...

Quand l'infection liée au Candida albicans est devenue chronique, notre corps n'est plus assez fort au niveau de son immunité.

Nous sommes alors plus fragiles et réceptifs aux infections, donc à la mycose vaginale.  Il est alors urgent de trouver un remède naturel pour soulager et diminuer les mycoses, que la flore ait à nouveau des levures et des bactéries de manière équilibrée, et renforcer les défenses immunitaires qui protègent des infections.



Contre la mycose vaginale, 11 recettes et remède naturel efficaces, pour l'apaiser et la chasser...



1 - Recette avec le Bicarbonate de soude:
Dissoudre 1 cuillerée à café de bicarbonate dans un verre d'eau tiède ou chaude.

Par voie interne : Boire 1 verre ou 2 demi-verres par jour.
 

Liens commerciaux:





Par voie externe : Se laver avec l'eau au bicarbonate.

L'extrait de pépin de pamplemousse est excellent...
2 - Recette avec l'extrait de pépin de pamplemousse (biologique):
Par voie interne : Dans un verre d'eau ajoutez 10 gouttes d'extrait de pépin de pamplemousse.
Buvez-en 1 verre, 3 fois par jour pendant 3 semaines.
Faites une pause d'1 semaine puis recommencez durant 3 semaines.

Par voie externe, excellent contre la mycose vaginale, ce remède naturel: pour vous rincer, mélangez 1 goutte d'extrait de pépin de pamplemousse à l'eau. Faites cela durant 1 semaine, 1 fois par jour, de préférence le soir.


3 - L'Echinacée:
Cette plante peut être prise en complément alimentaire et avec un traitement externe, elle agit très bien dans le cas des mycoses vaginales devenues chroniques. On la trouve sous différentes formes, gélules (1 gramme 3 fois par jour), comprimés (1 gramme 3 fois par jour), teinture mère (3 ml 3 fois par jour), jus frais (1,5 ml 3 fois par jour), en infusion (3 tasses par jour).


4 - La Propolis:
Anti-fongique et bactéricide, elle peut agir efficacement sur le Candida Albicans, le Trichomonas Vaginalis, sur des Salmonelles, des bacilles et des straphylocoques.
La Propolis se trouve dans le commerce sous différentes formes et au naturel, consommez-la sous sa forme la plus simple, en gomme à mâcher. Merci les Abeilles!.


5 - Homéopathie
Contre la mycose vaginale: l'homéopathie
est un bon remède naturel...
Pour aider le corps à retrouver ses défenses immunitaires et à lutter contre les mycoses.

Sepia officinalis en dilution 5 CH : 3 granules 3 fois par jour

Candida albicans en dilution 9 CH : 3 granules 2 fois par jour

Contre la mycose vaginale, ce remède naturel peut être un excellent renfort. Prenez les granules homéopathiques toujours éloignées des repas, d'au moins 15 à 20 minutes et laissez-les fondre sous la langue.
Les tubes de granules homéopathiques s'achètent en pharmacie.


6 - En complément alimentaire:
Des gélules de probiotiques (Lactobacillus acidophilus, Bifidobacterium bifidum etc.) diluées dans de l'eau tiède, pour aider à rééquilibrer la flore.
A prendre matin et soir loin du repas, au minium ¼ d'heure avant un repas.
Durant 10 à 20 jours.

7 - Des tisanes anti mycoses, bactéricides, apaisantes et énergisantes:
De la tisane de romarin, de fenouil, de thym, de cannelle ou de clou de girofle.
Buvez une de ces tisanes au choix, 2 à 3 tasses par jour tant que les symptômes persistent. Si possible, variez les plantes, par exemple,1 sorte par semaine en alternant la semaine suivante avec une autre.


8 - Le calendula officinalis a de nombreux noms Souci officinal / faux Safran etc:
En tisane : dans de l'eau bouillante, ajoutez 1 cuillerée à café de fleurs de Souci (Calendula) séchées et laissez infuser 10 minutes.

En interne, buvez 1 à 3 tasses par jour pendant 1 semaine.

En externe, pour combattre la mycose vaginale, utilisez ce remède naturel de cette façon: imbibez une compresse de tisane de Calendula et appliquez-la sur la partie à soulager. Ou bien, utilisez la tisane pour vous laver.


9 - Les Huiles essentielles:
A appliquer sur soi, surtout pas sur les muqueuses (les parties intimes), sur le poignet ou sur le ventre. Se masser un peu avec 1 goutte d'huile essentielle de Pin sylvestre, de Thym, de Tee-trea (= Melaleucae) ou d'extrait de Pépin de pamplemousse.

Sélectionner le pin sylvestre, le thym, le Tee-trea ou l'extrait de pépin de pamplemousse...

Pour plus de confort pour appliquer  l'huile essentielle : n'hésitez pas à mélanger un peu d'huile végétale neutre, que ce soit de l'huile d'amande douce ou de l'huile d'olive par exemple, avec 1 goutte d'huile essentielle.


10 - Les aliments santé:
Ce sont de formidables auxiliaires pour combattre la mycose vaginale. Remède naturel: Mangez des yaourts natures qui contiennent des Lactobacillus acidophilus, de l'ail, des oignons, des échalotes, du choux, de l'huile d'olive, de la noix de coco, des oeufs, des céréales, du lait de soja, d'amande et/ou de riz.


11 - Evitez les aliments préférés des mycoses : les sucres et le lait de vache.
Pas de panique, le Chrome en oligo-élément est formidable pour lutter contre les envies irrépressibles de sucre, il vous permettra d'en stopper la consommation plus facilement.

Après le sucre, le lait de vache est le 2ème aliment adoré des mycoses, dont la mycose vaginale. Le remède naturel dans le cas présent consiste donc à l'éviter, tout particulièrement quand il est cru: les fromages à pâte crue comme le Mont d'Or, ou ayant beaucoup de moisissures comme le Bleu de Bresse, par exemple. Cuire ces produits laitiers permet d'en consommer encore, pendant cette période de remise en forme.


Et pour vous, en ce qui concerne la mycose (qu'elle soit vaginale ou autre) quel remède naturel et/ou méthode a marché ou non ?

Rencontrez-vous des problèmes particuliers ... ?

En attendant de vous lire, nous vous souhaitons sincèrement une excellente santé ! ;)


Pour vous aider à vous soigner, nous vous recommandons:

Echinacée        Probiotique et Inuline      Propolis 
 


Notre Livre pour Vous
N°1 des Remèdes Naturels sur Amazon
Format Kindle à 2,68 € seulement !
Cliquez sur l'image...
Télécharger le Lecteur Kindle Gratuit pour PC en cliquant ICI
 
 

35 commentaires:

  1. Bonjour, pour l'échinacéé en comprimés, de quelle variété s'agit il car il existe l'échinacée angustifolia et l'échinacée purpurea.

    Pour le chrome c'est sous qu'elle forme?

    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      1/ Ces deux variétés d'échinacée :
      angustifolia et purpurea ont des propriétés médicinales ; tout autant que la troisième sorte, l'échinacée pallida.

      2/ Le chrome en complément alimentaire se trouve en ampoules buvables et dans l'alimentation.

      Et le chrome se trouve aussi dans les aliments de tous les jours, à condition que ces produits n'aient pas été raffinés et ne soient pas cultivés de manière intensive, avec des engrais chimiques notamment.

      Dans les légumes, pommes de terre, brocolis, haricots verts, champignons, asperges, tomates...

      Dans les fruits à coques, les prunes, dattes séchées...
      Dans les viandes, foie de veau...
      Dans les poissons et crustacés, moules, huîtres, crevettes...
      Dans les oeufs.
      Dans le gruyère.
      Dans la levure de bière et la bière, le germe de blé etc.

      J'espère avoir répondu à vos questions.
      Bonne santé à vous.

      Julie

      Supprimer
  2. Où puis je acheter l'extrait de pépin de plamplemousse???
    Et le yaourt nature je suppose sans sucre??
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      L'extrait de pépin de pamplemousse de qualité se trouve vraiment facilement dans tous les magasins diététiques bio, mais pas que là peut-être même parfois en pharmacie, etc.

      Le yaourt nature est en effet à manger de préférence sans sucre, car le sucre est un des éléments préférés de la mycose.

      Bonne santé !

      Julie

      Supprimer
  3. Si on prend tout ça en même temps, y'a pas de soucis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Prendre tout semble beaucoup trop, toutes ces possibilités sont à choisir en fonction de chacun.
      Par exemple, boire des litres de tisanes par jour ne serait pas raisonnable du tout.

      Choisissez ce qui vous convient personnellement, en étant conseillée par votre médecin qui vous connaît.

      Bonne santé à vous.
      Bien sincèrement.

      Julie

      Supprimer
  4. Bonjour,

    Étant enceinte de mon premier bébé, je devrais accoucher d'ici 1 mois et demi et n'ai jamais connue de mycose vaginale, sauf là depuis 15 jours et ça m'inquiète surtout pour ma petite fille. Suite à mon RDV mensuel avec mon gynéco, j'ai pris un ovule et j'utilise la crème qui m'a été prescrite. Je vous remercie ÉNORMEMENT pour les astuces que vous nous avez communiquées, toutes simples à mettre en place et combien moins pénible !!
    Je vais essayer le bain au bicarbonate et l'extrait de pépins de pamplemousse.
    Merci encore du fond du cœur et je vous souhaite une très bonne continuation ! =)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,

    Merci pour votre message, mais tout le plaisir est pour nous, de partager "1001 remède naturels" avec vous.

    Nous vous souhaitons une fin de grossesse (et tout ce qui suivra)en pleine forme !
    Donnez-nous de vos nouvelles.

    Julie

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Tout d'abord, merci pour vos précieux conseils.

    J'ai quelques questions à vous poser :

    Je n'ai pas de démangeaison, juste des pertes qui persistent alors qu'il n'y a rien sur les analyses et que les médicaments ne font pas effet. Je pense utiliser l'extrait de pépin de pamplemousse ainsi que l'échinacée (en comprimé), est-ce que ce la sera suffisant ou est-ce que c'est trop peu ?

    De plus, j'aimerai savoir quelle est la quantité d'eau à mélanger avec la goutte d'extrait de pépin de pamplemousse ? (Un grand verre d'eau ? Un petit verre d'eau ? 10ml ?)

    Et peut-on appliquer l'extrait de pamplemousse directement ou faut-il obligatoirement le diluer ?

    Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Voilà mes réponses à vos questions.
      1/ Utiliser de l'extrait de pépin de pamplemousse (EPP) et de l'échinacée, comme vous le faites, semble très bien.

      2/Pour la quantité d'eau à prendre avec les gouttes d'EPP, je prends en général un verre d'eau rempli, avec les gouttes d'EPP.(Mais cela ne poserait pas de problème de prendre 1/2 verre d'eau).

      3/Si vous souhaitez appliquer l'EPP sur des muqueuses, pour ma part je ferais ainsi:
      Par voie externe pour se rincer, mélanger 1 goutte d'extrait de pépin de pamplemousse à l'eau.
      Faites cela durant 1 semaine, 1 fois par jour, de préférence le soir.

      Merci pour votre message et donnez-nous de vos nouvelles.
      Bonne santé à vous.
      Julie

      Supprimer
  7. Ohlala, vous n'imaginez pas à quel point tous vos conseils m'ont été précieux pour me débarrasser de cette ***** ! Merci du fond du coeur !

    RépondreSupprimer
  8. Quelle bonheur de lire votre message ; vous savoir enfin soulagé est formidable.
    Quels sont les conseils que vous avez suivis en particulier, si ça n'est pas trop vous demander, car vous apporteriez votre stratégie ; votre propre méthode de soins ; à ceux qui veulent s'en sortir.
    Merci à vous pour votre témoignage.
    Bonne continuation.

    Julie

    RépondreSupprimer
  9. bonjour,
    cela fait un peu plus d'un an que j'ai accouché de mon troisième enfant et depuis j'ai des mycoses vaginales et infections urinaires à répétition... je vais essayer le bicarbonate et l'extrait de pépin de pamplemousse, j'ai aussi de la propolis en gélules, peut-on seulement les avaler ou peut-on les ouvrir pour s'en servir autrement?
    merci pour votre blog et votre réponse! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Félicitations pour vos 3 enfants.

      La propolis peut se consommer sous différentes formes, elle est un merveilleux produit naturel, rare et précieux, des abeilles.

      Mon grand-oncle passionné des plantes, amoureux de la nature, consommait lorsqu'il en avait besoin pour se soigner de la propolis qui était plutôt en gomme (à mâcher ou sucer au goût plutôt prononcé, cela dépend de ce que butinent les abeilles) et du pollen qui venaient de ses ruches. Il est décédé à 103 ans, il y a peu.

      Tout ça pour dire que vous pouvez ouvrir les gélules que vous avez déjà, pour les consommer sans problème.
      Vous avez la possibilité de joindre la poudre à un peu de miel par exemple ou de la mettre dans une cuillerée de compote ou de yaourt par exemple.

      Je vous souhaite une vraie guérison au plus vite.
      A bientôt de vos nouvelles.
      Julie

      Supprimer
    2. bonsoir,

      merci beaucoup!!

      le bicarbonate et l'EPP m'ont déjà bcp aidé pourtant je ne m'en sers que depuis hier... depuis que je vous ai lu et je n'ai pratiquement plus de gêne au niveau de la muqueuse vaginale!!! dès les premiers signes je n'hésiterais plus!!! merci beaucoup pour tous ces conseils!!

      toutes mes condoléances pour votre grand père.

      à bientôt!
      Claudia

      Supprimer
    3. bonsoir,

      merci beaucoup!

      toutes mes condoléances pour votre grand-père.

      Depuis hier j'utilise le bicarbonate et l'EPP et je n'ai pratiquement plus de gêne au niveau de la muqueuse vaginale!!! je vais surêment pouvoir me passer de l'ovule à l'econazole et ainsi arrêter de détruire ma flore vaginale!!!
      merci encore pour tous ces conseils bien précieux!!!

      à bientôt claudia

      Supprimer
    4. Bonjour,
      Contente d'apprendre que vous allez mieux. Ouf.
      Bonne santé, toujours !
      Julie

      Supprimer
  10. Bonjour,
    Combien de temps faut-il prendre le traitement homéopathique ?
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour,

    Pour moi, je prendrais ces granules homéopathique en soutien des autres soins jusqu'à ce qu'un mieux être se fasse ressentir.
    Dès le mieux être, diminution des symptômes, je stoppe tout de suite.
    L'homéopathie c'est très fort ; lorsque vos symptômes sont partis, si vous continuez à prendre les granules qui vous ont aidées, vous risquez d'avoir une rechute. Cela ne durera pas mais c'est fort désagréable.
    Le mieux est de consulter un homéopathe qui selon votre cas, saura alors trouver LE tube et la Dilution qui vous seront le plus profitable.

    Je vous souhaite un prompt rétablissement.
    Julie

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    pour ma part, j'ai essayé l'EPP à boire et en eau de rinçage, mais ça n'a hélas pas eu d'effet du tout : un mieux pendant qlqs tps et là, la mycose est revenue vitesse grd V! je n'ai aucune démangeaisons, mais seulement des pertes épaisses qui reviennent ts les mois après mes règles! je mange très peu de sucre, peu de pain...j'ai arrêter la diane 35 en avril.je ne sais vraiment plus exactement quel traitement je pourrais essayer! auriez-vous un conseil, parce que là, c vraiment gênant, surtout avec un chéri qui fait la gueule qd on lui annonce que non seulement il faut mettre des préservatifs, et qu'il faudrait qu'il se traite....merci d'avance

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    Si vous n'avez pas de démangeaisons, est-ce une mycose quand même ? Ou est-ce une élimination normale de petits déchets de l'organisme, qui ne durera pas ?
    Seul votre médecin est à même de vous renseigner ; de faire une analyse s'il le faut, d'établir un diagnostic. Surtout, suivez ses conseils.
    Cela peut aller très très vite dans le bon sens !
    Courage à vous et à votre "chéri".
    Meilleure santé possible.
    Julie

    RépondreSupprimer
  14. sisi, c'est bien une mycose, d'après analyse frotis. ça fait 2 ans que je me la traîne, et mon gynéco ne me traite qu'avec gelules et crèmes qui ne fonctionnent pas(à chaque fois, il me dit "c'est rien du tout ça" et se fiche que ça dure depuis lgtps!du coup, si l'EPP n'a aucun effet sur moi, est-ce que l'homéopathie serait préconisée? je cherche vraiment "La" solution, mais pas trop onéreuse car je n'ai pas un gros budget, donc, si vous avez qlqs conseils, je suis preneuse. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      C'est très pénible quand ça dure et "ça n'est pas rien du tout". Pas grave à son sens, médicalement, je suppose.
      Si vous voulez consulter un Homéopathe, c'est aussi remboursé par la Sécurité sociale et la complémentaire santé, renseignez-vous sur son tarif de consultation (par un coup de téléphone)ainsi que ce qui vous serait remboursé.
      Dans l'article j'ai indiqué de façon assez générale, en homéopathie, ce qui peut être favorable. Mais rien ne remplacera une bonne consultation avec un homéopathe. J'ai un coup de coeur pour les homéopathes "unicistes", ils ne prescrivent qu'une sorte de granules, complétement adaptée à votre cas particulier, après vous avoir posé de nombreuses questions, avec d'excellents résultats !
      Renseignez-vous sur celui qui pourrait vous convenir. Le rapport qualité-prix est dans ce cas très bon, en cas de succès.
      Je vous souhaite de tout coeur de trouver la meilleure solution. Il y a toujours une réponse à nos besoins qui nous attend quelque part. Et le fait, que vous cherchiez, est en soi le bon moteur.
      Bien amicalement.
      Julie

      Supprimer
  15. Merci pour votre aide. Je vais essayer cette solution et je vous tiendrai au courant du résultat!
    à bientôt!

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour, je voudrais savoir si tous les remèdes que vous proposez peuvent être appliqués en période de grossesse. Car je suis en ce moment en début de grossesse, et a beaucoup de mycoses. Je me demande si les remèdes présentent un risque pour mon bébé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Félicitations pour votre grossesse.
      Je ne peux me permettre de vous dire si tel ou tel remède est bon pour vous et votre bébé. Demandez conseils à votre thérapeute habituel en cette période si particulière de votre vie.
      Vous pouvez lui téléphoner pour poser vos questions, s'il vous a vu il y a peu de temps, cela rassurera tout le monde et surtout cela vous soulagera très vite.
      Je vous souhaite un prompt rétablissement et une excellente grossesse.
      Julie

      Supprimer
  17. bonjour,
    voila moi j'ai la total alors démangeaison, pertes épaisses et mal odorantes , lèvres vaginales externe gonflés, pour cela je me demande si c'est possible d'avoir un remède de choc. Merci pour votre éventuelle réponse et je vous souhaite une très bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Avez-vous trouvé de quoi aller mieux dans tous les remèdes naturels proposé ici ?
      Ou bien avez-vous suivi un traitement plus traditionnel ?
      Dans tous les cas, nous espérons sincèrement que vous êtes maintenant guérie.
      Donnez-nous de vos nouvelles.
      Bonne santé à vous.
      Julie et Bernard.

      Supprimer
  18. slt moi jè des mycoses dpuis près de 2 semaines le problème cè k jè des champignons autour du vagin et de la vulve. jè prends actuellement un traitement au fluconazole, des ovules à l'éconazole et une pommade antifongique (Micozal), les champignons sèchent mais ca me fait très mal qd je marche, du coup, jè du mal à me dplacer. j'aimerais savoir s'il ny aurait pas une recette pr les faire disparaitre une fois pr tte. Cè vrment très genant. MERCI D'AVANCE. Diane

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Diane,

    Continuez tout d'abord le traitement que le médecin vous a prescrit. Cela va être efficace. C'est arrivé à d'autres, rassurez-vous cela s'arrêtera.

    1-Pensez aussi à changer de linge de toilette régulièrement, plus que d'habitude (sans le partager).

    2 -En complément alimentaire:
    Des gélules de probiotiques (Lactobacillus acidophilus, Bifidobacterium bifidum etc.) diluées dans de l'eau tiède, pour aider à rééquilibrer la flore.

    A prendre matin et soir loin du repas, au minium ¼ d'heure avant un repas.Durant 10 à 20 jours.

    3 - Des tisanes anti mycoses, bactéricides, apaisantes et énergisantes :

    De la tisane de romarin, de fenouil, de thym, de cannelle ou de clou de girofle.

    Buvez une de ces tisanes au choix, 2 à 3 tasses par jour tant que les symptômes persistent. Si possible, variez les plantes, par exemple,1 sorte par semaine en alternant la semaine suivante avec une autre.

    4- Vous pouvez peut-être tester d'autres remèdes expliqués dans l'article, comme la tisane de Calendula à poser en compresse ou pour laisser couler là où la peau est douloureuse.

    5 - Portez des sous-vêtements en coton plutôt qu'en tissus synthétique.

    6- Préférez mettre des jupes ou des robes pour le moment,
    afin de ne pas être serré dans un pantalon, un collant ou un legging.

    7- Si c'est juste le fait que les boutons sèchent qui est douloureux, il y a des crèmes au Calendula (Weleda) ou bien de l'Homéoplasmine (en Pharmacie).

    Parlez-en au Pharmacien ou à votre médecin afin qu'ils vous conseillent. Vous pouvez téléphoner au médecin qui vous suit, en lui décrivant vos symptômes avec le traitement, il vous conseillera et vous rassurera.

    Courage.
    Bonne guérison à vous.
    Julie

    RépondreSupprimer
  20. merci bcp Julie j'essayerai de suivre vos conseils et vs tiendrai au courant des résultats, merci encore. Diane

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,

    Pour la solution au Bicarbonate de soude, combien de temps faut-il faire le traitement ?

    Je me penche sur les remèdes naturels, ça fait 6 mois que je traine une mycose qui revient régulièrement, les ovules marchent et soulagent tout de suite mais ne traite pas la récidive... J'ai l'impression d'être dans un cercle vicieux...

    Je pense que je vais essayer le bicarbonate, l'extrait de pamplemousse et peut-être l'homéopathie si ça ne passe toujours pas. Qu'en pensez-vous ? Vous avez peut-être d'autres conseils.

    Mon conjoint peut-il aussi se traiter de façon naturelle ? Si oui, comment ?

    Merci d'avance de vos précieuses réponses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà la réponse que j'avais envoyée à cette personne par mail en Mars dernier :

      Bonjour,

      Je suis désolée d'apprendre que vous souffrez depuis des mois d'une mycose qui s'en va et qui revient. C'est bien souvent comme ça malheureusement.

      Mais je pense qu'avec le traitement du médecin, à condition qu'il soit prescrit et suivi de manière correcte, il n'y aucune raison pour que votre problème ne s'arrête pas complètement.
      L'effet d'un ovule en cas de mycose est indéniable.
      Ce remèdes doit être pris sur une longue période pour éviter toute récidive.
      Si cela n'a pas suffit lors d'un premier traitement médical, ou même d'un second traitement, voyez avec le médecin qui vous prescrira normalement le même remède, pas en plus grande quantité mais des prises plus espacées dans le temps.

      Pour le bicarbonate, pour ma part je l'ai fait sur 1 ou 2 mois je ne sais plus, je trouvais que c'était "agréable". Enfin, j'appréciais tous les effets sur ma santé en général.
      Pour répondre à votre question, je pense que c'est comme pour tout, il vaut mieux faire une cure avec le bicarbonate jusqu'à l'arrêt des symptômes + prolonger quelques jours.

      En effet, votre conjoint peut suivre les mêmes soins naturels que vous. Car il doit aussi être soigné que ce soit de manière préventive ou parce que les douleurs ou démangeaisons sont là, ce qui est fréquent, pas d'inquiétude.

      Le "savon" sans savon pour se laver est aussi très important si vous ne l'utilisez pas encore tous les deux.
      J'utilise Saforelle à la Bardane depuis des années pour tout le corps, en Para pharmacie ou en Pharmacie (il y a des recharges possibles).

      Vous aviez vu qu'il y a aussi pas mal d'autres infos sur l'hygiène etc dans les 2 articles du blog au sujet des mycoses vaginales.

      Ne pas oublier en tous les cas, chacun sa serviette de toilette et penser à se sécher délicatement et complètement après la douche.

      Et comme vous le dites, il y a encore bien des possibilités qui s'ajoutent : l'homéopathie, l'huile de pépin de pamplemousse...

      J'espère que vous irez vite beaucoup mieux et de manière durable.

      Excellente santé à vous et votre conjoint.

      Donnez-nous des nouvelles.

      Julie



      Supprimer
  22. Bonjour,
    Je suis sujette aux mycoses vaginales depuis 3 ans (premier rapport). Merci beaucoup pour tous ces remèdes mais j'avoue être un peu perdue... Dois t'on prendre en compte toutes ces méthodes ou seulement une ou deux? Serait t'il "dangereux" de toutes les combiner?
    Excusez la naïveté de ces questions,
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Juste au dessus de votre message j'ai publié une ancienne réponse qui pourrait vous éclairer aussi.
      Sur notamment comment bien suivre le traitement médical prescris qui est efficace et devrait éviter toute récidive. Car vous devez aller consulter ou re et re consulter un gynécologue si vous avez des douleurs ou une mycose. Même si c'est pas une partie de plaisir, c'est nécessaire !

      Vous avez raison, c'est vrai qu'il y a de quoi se perdre quand on voit toutes les possibilités de soins naturels présentés dans l'article.
      Mais c'est aussi pour que vous ayez plus de choix, selon vos moyens et vos goûts notamment.
      Le seul réel souci serait de faire trop d'actions directes sur les muqueuses. Là, le trop serait l'ennemi du Bien.

      Je vous souhaite de trouver ce qui vous convient en appui d'un traitement classique et d'avoir au plus vite une véritable guérison, sans plus aucune rechute.
      Bien sincèrement.
      Julie

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...