Rejoignez vous aussi nos abonnés !
Inscrivez-vous et recevez 7 Secrets de Grand-mère en cadeau !
Pour une meilleure santé...
>

Avez-vous pensé aux cures thermales ?

Si les progrès de la chimie nous ont valu des remèdes puissants, capables de maîtriser des maladies jusque-là mortelles, on assiste néanmoins à un retour vers des médecines dites « douces ».

En 2016, 587.000 curistes ont ainsi séjourné dans l'un des 110 établissements thermaux français et, pour certains d'entre eux, ces trois semaines ont été synonymes de résurrection.

C'est le cas d'une petite fille de sept ans qui souffrait d'eczéma depuis sa naissance. Aucun médicament n'avait réussi à la guérir. Après trois semaines de soins à la Bourboule, son eczéma avait disparu.



Si les guérisons ne sont pas toujours aussi spectaculaires que celle de cette enfant, les nombreux curistes rencontrés dans différentes stations sont unanimes : ils repartent mieux, en  meilleure forme qu'ils n'étaient à leur arrivée. C'est tellement vrai que ceux qui y ont goûté une fois y retournent généralement chaque année pour « se refaire une santé » avant l'hiver.

« Ma femme est très nerveuse, dit Pierre S., elle souffre d'insomnie, elle a des crises de « déprime », c'est le seul « traitement » qui l'aide à retrouver l'optimisme, le calme et le sommeil pour quelques mois. Un sommeil naturel : à Divonne, elle peut abandonner peu à peu ses somnifères.

En fin de cure, elle n'en a généralement plus besoin, et elle peut s'en passer ensuite pendant plusieurs mois.

Liens commerciaux :



Moi, si je suis ni insomniaque ni spécialement nerveux, mais je vais à Divonne pour accompagner ma femme et je ne m'y ennuie pas. C'est un endroit charmant et gai, il y a un lac ravissant, la Suisse que j'aime beaucoup est tout près, si près même que l'on y pénètre au hasard des promenades à pied, par les chemins de campagne, sans s'en apercevoir. »

C'est vrai que la cure de Divonne (qui associe douches sédatives et relaxation) est remarquablement efficace pour combattre la nervosité et l'insomnie.

Une étude portant sur 300 curistes a permis de mesures les améliorations apportées aux troubles du sommeil : à la fin de trois semaines de cure, 71 % des patients dormaient mieux, 30 % avaient diminué considérablement leur dose de somnifères et 15,7 % n'en prenaient plus du tout. De quoi faire rêver toux ceux qui se tournent sur leur oreiller pendant des heures avant de trouver le sommeil, et tous ceux qui se réveillent à l'aube, sans pouvoir se rendormir.

Signalons que, devant les résultats obtenus par la cure, les responsables de Divonne ont créé un séjour forfait de dix jours destiné à ceux qui, tout en n'étant pas malades, souhaitent cependant se détendre et profiter d'un petit bain de calme.

Les cures qui font maigrir

Si votre problème n'est pas l'insomnie, mais quelques kilos de trop, sachez que ce genre de forfait existe également pour ceux et celles qui désirent maigrir. Non plus à Divonne, mais à Contrexéville.

Pendant dix jour, régime et sport sous contrôle médical. Et au retour, de 2 à 4 kilos en moins.

Contrexéville n'est pas la seule station thermale où l'on traite l'embonpoint. Pour ceux et celles qui préfèrent les pinèdes des Landes aux forêts vosgiennes, et les tournois de pétanque aux parties de tennis, il y a aussi Eugénie-les-Bains.

Le duo de La Léchère

Pour celles qui se préoccupent à la fois de la santé de leurs jambes et de la jeunesse de leur silhouette, la station idéale est La-Léchère-les-Bains, sur les bords de l'Isère. Ses eaux ont fait depuis plus d'un siècle la preuve de leur efficacité pour améliorer la circulation veineuse et soulager ou prévenir les varices. Et les responsables de la station ont eu l'idée géniale de doubler cette indication centenaire d'une semaine « Eau et renouveau ». En clair, cela veut dire, que, pendant six jours, esthéticiennes et diététiciennes, s'occupent de votre corps et de votre visage : chaque matin, massages sous l'eau, bain bouillonnants... Au repas : diététique personnalisée, adaptée à vos besoins caloriques, pour préserver ou perfectionner votre ligne.

régime et sport

Joindre l'utile à l'agréable

Un peu plus bas, dans l'Ariège, à une demi-heure de la petite République d'Andorre, une autre station thermale attire un grand nombre de curistes : c'est Ax-les-Thermes. Sa spécialité : le traitement des bronchites chroniques, des sinusites et des rhinites, mais également des rhumatismes.

Ouverte toute l'année, elle accueille beaucoup de couples à double problème : l'un a des douleurs, l'autre des problèmes respiratoires. Chacun suit son traitement, et l'on se retrouve à l'heure du sport ou des distractions. C'est plus agréable que d'être seul en cure. C'est du moins l'avis de Claudine et Marc T. , mariés depuis trente ans, qui vont depuis six ans à Ax, chaque printemps. Pourquoi là plutôt qu'ailleurs ?

Car il existe d'autres stations où l'on soigne à la fois les voies respiratoires et les rhumatismes.

On connaît maintenant l'influence du moral sur le physique et l'on sait, que, pour apporter un maximum de bienfaits, une cure doit aussi être un lieu de détente.

Les responsables des stations thermales l'ont compris : alors que jusqu'à ces dernières années on s'y soignait dans l'ennui et la morosité, tous ont fait un effort dans le sens des loisirs.

Si, comme Claudine et Marc, vous cherchez une station où l'on traite à la fois les rhumatismes et les voies respiratoires, mais préférez les sports nautiques aux sports équestres, pensez à la station de Gréoux-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Ouverte, comme Ax, toute l'année, elle est située tout près d'un vaste plan d'eau, à proximité des gorges du Verdon.


Pour les amateurs de golf

Si vous préférez le golf, vous avez également la station d'Amélie-les-Bains, dans les Pyrénées-Orientales. Et pour les amateurs de pelote basque, celle de Cambo-les-Bains, dans les Pyrénées-Atlantiques. Ou encore, pour ceux qui aiment les excursions en montagne, Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées.

Bien entendu, votre médecin est seul juge, en dernier ressort, du choix de la station, et s'il préfère pour vous telle eau à telle autre, il  n'y a plus qu'à suivre son avis. D'autant que certaines eaux présentent des contre-indications.

Parmi les grandes stations destinées à traiter les rhumatismes, il ne faut pas oublier Rocherfort-sur-Mer, en Charente-Maritime, qui soulage aussi bien les douleurs de l'arthrose que celles des rhumatismes inflammatoires – comme la polyarthrite – et les séquelles d'accidents.

Seconde indication de Rochefort, les affections de la peau : eczéma, psoriasis. En particulier l'eczéma des nourrissons. L'eau de Rochefort a une action anti-allergique très nette, qui a été vérifiée et qui semble due à sa richesse en arsenic.

Rochefort

Des centaines d'enfants chaque année

Autre station bien connue pour son eau anti-allergique : la Bourboule. On y soigne toutes les affections d'origine allergique  aussi bien respiratoires – asthme, rhinite, otite – que cutanées – eczéma, psoriasis, urticaire...

Nous vous avons parlé au début de cet article d'une petite fille qu'une cure à la Bourboule avait débarrassée de son eczéma. Des centaines d'enfants sont envoyés chaque année à la Bourboule pour traiter leur eczéma, et si les résultats ne sont pas toujours aussi spectaculaires, la majorité de ces enfants reviennent mieux. Le traitement a deux effets : d'une part, il nettoie les lésions infectieuses et les assainit ; d'autre part, il calme les démangeaisons évitant ainsi les récidives que l'enfant crée en se grattant.

Pour des gencives à toute épreuve

Si cette action anti-allergique de la Bourboule est bien connue, il y en a une autre qui l'est moins. Elle est pourtant très importante pour qui tien à ses dents : depuis quelques années, on y soigne les gencives. Le traitement est simple : une douche au jet filiforme, sous pression projetée sur la gencive.

Comme  pour les lésions d'eczéma, cette douche décape les tissus abîmés et stimule les tissus sains, renforçant ainsi le soutien de la dent. Les gencives rouges et congestionnées, saignant au moindre contact, retrouvent en quelques jours la teinte rose des muqueuses en bonne santé.

Il s'agit d'une véritable prévention de la pyorrhée alvéolaire (qui est à l'origine du déchaussement des dents). L'avantage de cette douche filiforme sous pression est de « nettoyer » les espaces interdentaires des gencives et de fortifier ces zones qui, habituellement, échappent à la brosse à dents. Pour ceux qui préfèrent les Pyrénées à la région de la Bourboule, signalons que St-Christau, dans les Pyrénées-Atlantiques, s'est également spécialisée dans la prévention des affections des gencives.

prévention de la pyorrhée alvéolaire

A Royat, une cure anti-tabac

Parmi les stations dont on ne connaît pas toujours très bien toutes les indications, signalons également Royat. On y soigne traditionnellement les troubles de la circulation du sang. Cette station renommée, notamment, pour ses excellents résultats sur les artérites des membres inférieurs. Mais on sait moins que la station propose désormais des cures de désintoxication tabagique d'une semaine, qui peuvent apporter une aide réelle à celui ou celle qui a décidé de rompre avec la cigarette sans avoir le courage de mettre son projet à exécution.

A connaître aussi la double vocation de Châtel-Guyon

Si tout le monde a entendu parler de l'action de ses eaux sur le foie et les intestins (elles combattent également la colite et, chez les coloniaux, le séquelles d'amibes), on ignore parfois qu'elles chassent la fatigue : riches en magnésium, en potassium, en calcium, elles constituent un véritable remontant naturel.

De même, on connaît l'action de Barbotan sur les varices et la circulation veineuse en général, mais on ne sait pas toujours qu'elle a des effets heureux sur les rhumatismes.

Et si l'on sait que les eaux de Luchon sont incomparables pour vaincre les affections O.R.L, on ignore souvent que cette station est riche pour la remise en forme avec son programme « Vitaline » : Vaporarium (hammam naturel) le plus grand d’Europe, Aquagym, Soins esthétiques, Massages, modelages et pour son programme anti-tabac.

Enfin, il y a encore une station qui mérite d'être signalée, c'est l'une des plus anciennes de France : Bourbon-Lancy (en Saône-et-Loire)

Jules César était venu y reprendre des forces après la prise d'Alésia. Et Catherine de Médicis y avait fait une cure contre la stérilité. A Bourbon-Lancy, on ne soigne plus la stérilité, mais le rhumatismes.

Là, comme dans les près de 100 stations françaises agréées par la Sécurité sociale, on peut obtenir un remboursement après entente préalable.

Un dernier point à préciser : si les cures thermales sont souvent efficaces, il s'agit de véritables traitements à n'entreprendre qu'avec l'accord de votre médecin. Car il y a un certain nombre de contre indications. Par exemple, il ne faut jamais suivre une cure contre les rhumatismes en période de poussée inflammatoire.


couv-ebook



A lire :


couv-ebookcouv-ebookcouv-ebook



Les 5 PIRES Aliments À ÉVITER À Tout Prix

82 recettes de super aliments anti-âge


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...