Rejoignez vous aussi nos abonnés !
Inscrivez-vous et recevez 7 Secrets de Grand-mère en cadeau !
Pour une meilleure santé...
>

Grains de beauté : Ceux qu'il faut surveiller

Grains de beauté : Ceux qu'il faut surveiller
Nous avons tous en moyenne une vingtaine de grains de beauté. Beaucoup sont sans danger. Il n'empêche que certains peuvent être malins, porteurs de cancer.

Il est indispensable de les dépister, car un mélanome malin dépisté à temps, c'est une vie sauvée.

Tant que ce petit cancer s'étend de manière superficielle, on peut très facilement le retirer, au prix d'une légère cicatrice d'un centimètre.

Mais lorsqu'il a plongé dans les tissus, lorsqu'il a atteint plus de 2 mm de profondeur, plus aucun espoir...



Certains grains de beauté présentent-ils plus de risques que d'autres de devenir des cancers ?

Liens commerciaux :



La petite mouche coquine bien arrondie qui était à la mode du temps de la marquise de Pompadour est actuellement tenue pour un grain de beauté potentiellement assez dangereux.

Sauf que le grain de beauté à risque est très variable. Il peut être petit ou grand, presque rosé ou au contraire très noir. Il peut être seul ou à de multiples exemplaires.

Ce qui le caractérise, c'est d'être dû à la prolifération de cellules, appelées mélanocytes produisant les pigments qui donnent à la peau sa coloration.

Peut-on dire que plus un grain de beauté est sombre, plus il court de risques de se transformer ?

Pas du tout. Les mélanocytes fabriquent normalement un pigment noir, mais dans certaines tumeurs, les mélanocytes ne fabriquent plus de pigments.

Et il existe d'authentiques mélanomes malins qui ne sont pas noirs.

Si on pouvait écrire l'équation "plus c'est noir, plus c'est méchant", ce serait simple.

Or, il y a des lésions présentes dès la naissance, ou d'autres apparaissant plus tard dans la vie, qui sont très claires, et sur lesquelles peut néanmoins survenir un mélanome malin.

>> Pour examiner vos grains de beauté, vous aurez besoin de ceci

Faut-il se méfier également quand un grain de beauté s'éclaircit ?

Cela dépend. On voit parfois apparaître autour d'un grain de beauté un petit halo blanc. Tandis que ce petit halo grandit, on voit peu à peu le grain de beauté couler, s'enfoncer comme un bateau dans la mer.

Et au bout d'un certain temps, il n'y a plus que la tache blanche, le grain de beauté a complètement disparu. On appelle ça un noevus de suttom.

Ce phénomène montre que certaines réactions de l'organisme aboutissent à la destruction des mélanocytes. Ce n'est rien, il y aura une tache blanche définitive, c'est tout.

En revanche, si un grain de beauté noir avec un contour un peu déchiqueté devient blanc par endroits, alors là il s'agit vraiment d'un signal d'alarme. Cela signifie qu'il y a une destruction partielle de la tumeur qui prolifère à côté.

Par prudence, il faut immédiatement consulter un médecin tout en sachant que très souvent il sera en mesure de vous rassurer.


Et les grains de beauté poilus sont-ils sans danger ?

En principe, oui, ils sont sans danger. Mais il y a quelques exceptions.

Ceci dit, beaucoup de personnes ayant des grains de beauté poilus arrachent les poils et peuvent créer une inflammation qui se manifeste par un halo rouge autour. Ils s'inquiètent alors et le plus souvent à tort.

On peut dire, en restant prudent, qu'à chaque fois qu'une lésion de la peau, foncée ou rosée, connaît en une nuit une transformation brutale, ce n'est généralement rien.

En revanche, lorsque le grain de beauté est "bizarre" depuis plusieurs semaines, c'est inquiétant...

Pourquoi à partir de 2 mm d'épaisseur, un mélanome malin devient mortel ?

On ne peut mesurer l'épaisseur du mélanome au microscope qu'une fois enlevé. Et c'est la hauteur totale qui compte.

Quand le mélanome atteint plus de 2 mm, il plonge dans les tissus, touche les vaisseaux et répand des cellules cancéreuses dans l'organisme.

Un grain de beauté apparaissant subitement à 50 ans est-il à priori à surveiller ?

Pas trop d'angoisse, mais cela vaut la peine à l'occasion d'une visite, de demander au médecin ce qu'il en pense.

Le mélanome malin est en règle générale un cancer chez la personne jeune.

on en voit chez les personnes plus âgées, mais c'est un cancer plus fréquent en pleine période d'activité, entre 25 et 45 ans.

Par quel phénomène un grain de beauté naît-il subitement chez un adulte ?

On pense que les mélanocytes, qui viennent normalement se disperser régulièrement dans la peau pendant la vie intra-utérine, sont bloqués en certains endroits et se déposent par petits paquets.

Ou ils vont se multiplier tout de suite et il y aura un grain de beauté à la naissance.

Ou ils ne le font qu'à un moment ou à un autre de la vie, à la puberté, lors d'une grossesse... et le grain de beauté apparaît à ce moment là.

C'est à dire que, même si un grain de beauté apparaît vers 30 ans, on pense que le point de départ était en place avant la venue au monde.

Ecorcher un grain de beauté bénin ne peut pas le transformer en cancer. En revanche, une irritation régulière, arracher les poils, se raser, présente-t-il un risque ?

Il n'y a aucun argument qui permet d'établir une relation. Très peu d'hommes ont un mélanome malin au visage. Alors que beaucoup ont rasé chaque matin des grains de beauté.

Là où il faut se méfier, c'est lorsqu'un grain de beauté saigne pour un rien. Ce n'est pas bon signe...

Mais on rappellera, avant de craindre le pire, qu'il n'y a qu'un grain de beauté méchant sur des centaines de milliers !


couv-ebook


couv-ebookcouv-ebook

couv-ebookcouv-ebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...